Gérer et diffuser l’information à l’ère du digital

By | 03/09/2014

Gérer et diffuser l'information à l'ère du digital

Le 13 juin 2014, j’étais invité en tant qu’orateur lors des “Rencontres de la communication” au Cercle de Wallonie à Namur afin de parler des outils de gestion de l’information à l’ère du numérique. L’assemblée était composée de chargés de communication issus du secteur public et qui font face à de nouveaux défis digitaux.

Voici la présentation que j’ai donnée à cette occasion. Je vous invite à la regarder (j’y ai intégré deux vidéos à voir absolument !) mais également à la partager.

Mon propos pour illustrer ces slides était le suivant :

Aujourd’hui, grâce à internet, aux médias sociaux et au mobile, le citoyen a pris le pouvoir… de l’information ! Surexposé à des messages marketing, toute une génération a développé le syndrome du banner blindness, elle ne voit plus les publicités. Par contre, le citoyen 2.0 a développé de nouvelles habitudes, de nouveaux comportements digitaux.

Les challenges des communicants sont multiples. Ils sont garants de l’image et des valeurs de leur institution. Ils doivent apprendre à élaborer des plans de communication qui intègrent les nouveaux canaux digitaux, offrir une expérience personnalisée. Comme dans le privé, ils doivent atteindre des objectifs et mesure les résultats de leurs initiatives et même parfois faire face à la concurrence.

Afin de savoir quelle stratégie adopter, il faut d’abord en fixer les objectifs. Le plus souvent, il s’agira d’amener le citoyen sur son site afin de l’y convertir en “client”. Pour les y amener, il est important d’analyser les canaux qui génèrent le plus de trafic et qui convertissent le plus de visiteurs afin de se concentrer sur ceux-ci.

Dans son parcours, le consommateur 2.0 passe par 4 phases : découverte, considération, décision et recommandation. Lors de celles-ci, il recherche des informations sur les moteurs de recherche, consomme des contenus sur des sites web, des blogs, YouTube… et partage ceux-ci sur les médias sociaux. Il faut donc élaborer une stratégie Inbound Marketing qui consiste à être présent auprès du consommateur tout au long de son parcours à l’aide de contenu.

Pour créer et diffuser du contenu, il faut tenir compte des 3 P du marketing digital : People, Process & Product. Autrement dit, il faut les bonnes compétences au sein de son équipe, mettre en place les bons processus et configurer et utiliser les bons outils.

Parmi ces derniers, j’ai identifié 7 types d’applications qui peuvent supporter une stratégie de communication digitale et dont voici les définitions.

  • ECM (Enterprise Content Management) : Ensemble d’outils qui supportent le cycle de vie des documents d’une organisation.
  • CRM (Customer Relationship Management) : Outil qui supporte l’ensemble des interactions avec les clients de l’organisation.
  • EMAIL & CAMPAIGN : Outil qui permet d’envoyer des communications principalement par e-mail mais également par d’autres canaux.
  • WCMS (Web Content Management System) : Outil qui permet de gérer le contenu de son site web et/ou de son blog.
  • MCMS (Mobile Content Management System) : Outil qui permet de gérer le contenu de ses applications mobiles.
  • SMMS (Social Media Management System) : Outil qui permet de gérer la publication et les interactions sur les médias sociaux.
  • ANALYTICS : Série d’outils permettant de mesurer les performances de canaux digitaux.

La véritable valeur de tous ces outils au sein d’une organisation repose sur leur intégration, c’est-à-dire leur capacité à communiquer entre-eux de manière automatisée. Ce travail d’intégration, c’est bien souvent le département IT et ses fournisseurs traditionnels qui sont à même de l’effectuer. C’est la raison pour laquelle je conseille à tous les départements communication et marketing de se réconcilier avec leurs collègues de l’informatique.

Qu’en pensez-vous ?  Quelles sont vos relations avec votre département informatique ? Que proposez-vous pour vous réconcilier ?

Vous likez ? Commentez !